Méditerraner

Expo proposée par la revue d’art et d’esthétique Tête-à-tête, avec les artistes Ismaïl Bahri, Marco Godinho, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, Valérie Jouve, Émeric Lhuisset et la philosophe Barbara Cassin. Commissariat : Julie Fabre

Comment faire vivre un mot nouveau ? Méditerraner est un verbe inventé qui porte en lui un désir d’ouverture, de mouvement et de pluralité à l’heure où les frontières se durcissent et où, de toute part, des identités de repli sont brandies. Les installations vidéo, les objets, les photographies et les livres, réunis pour cette exposition, offrent à ce mot la possibilité d’un relief sensible.

Avec les artistes Ismaïl Bahri, Marco Godinho, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, Valérie Jouve, Émeric Lhuisset et la philosophe Barbara Cassin.

La revue d’art et d’esthétique Tête-à-tête a souhaité interroger la Méditerranée contemporaine en en faisant un verbe, parce qu’il arrive que malgré la richesse de la langue nous ayons besoin de mots nouveaux pour exprimer une idée. Le verbe méditerraner signifie caboter d’une culture à l’autre, ressentir un attachement profond aux rivages méditerranéens, mais encore, migrer, traverser, faire l’expérience conjointe de l’altérité et de la proximité, bricoler des identités mouvantes, toujours plurielles, rendre perméable l’espace même de la frontière, penser le monde comme archipel indépendamment de son ancrage géographique.

Interrogeant les mémoires enfouies des guerres et le désastre ininterrompu des naufrages, mais aussi les lieux de passage et de partage, la rumeur des villes, les paysages, le voyage des langues, l’exposition Méditerraner propose de faire exister ce mot au delà des pages qui l’ont vu naître. Après la publication en 2018 des entretiens qui composent son neuvième opus, Tête-à-tête a réuni, sous le commissariat de Julie Fabre, six artistes et une philosophe qui toutes et tous, dans leurs œuvres, conjuguent ce verbe à leur façon.

L’exposition est ouverte sur la ville et en libre accès. Elle est construite comme un dialogue, un espace polyphonique au sein duquel se murmure un verbe qui peu à peu prend corps et qui, peut-être, si chacun l’emporte avec lui et en fait usage, traversera les murs et débordera les frontières.

En partenariat avec Mécènes du Sud Aix-Marseille, les Éditions Rouge Profond, MARFRET, Aix-Marseille Université et le laboratoire de recherche LESA.

Tête-à-tête est une revue annuelle d’art et d’esthétique exclusivement composée d’entretiens de fond réunis autour d’un thème commun. Sa ligne éditoriale a l’ambition d’aborder des questions exigeantes au moyen d’une forme habitée par l’histoire du dialogue et de la rencontre.

C’est en portant la parole d’un autre que les auteurs des entretiens formulent leurs postures et opinions sur le thème proposé par la revue. Inversement, les créateurs, artistes et penseurs qui font le sommaire de chaque numéro sont appelés à interroger leurs œuvres à l’aune de leur inscription dans l’actualité.

La Salle des Machines / Friche La Belle de Mai
Jusqu'au 7/11 - Mer-ven 14h-19h + sam-dim 13h-19h
Entrée libre
www.lafriche.org
41 rue Jobin
Friche La Belle de Mai
13003 Marseille