Arts Éphémères

1ère édition de la manifestation d'art contemporain à Plan-de-Cuques, sur le thème "Métazoaire". Œuvres de Côme di Meglio, Delphine Mogarra, Diego Ortiz et Hernan Zambrano: Les Petits Labos, François Mezzapelle, Jérôme Laurent, Voogt en collaboration avec Hélène Bellenge, Zohreh Zavareh

Le thème abordé en 2021 est celui de « Métazoaire » ou comment prendre la mesure d’un monde autre. Peut-être en revenant aux origines de la vie sur terre, à l’époque de la formation des premiers organismes pluricellulaires ? Cette plongée dans un autre temps ouvre sur une autre dimension, celle mouvante de l’unité microscopique. Sachant que le vivant se répand et se ramifie dans toutes les directions sur le même plan.

Parc Miremont
Du 13 au 27/10 - 9h-18h30
Entrée libre
https://arts-ephemeres.fr/
99 avenue Chevillon
13380 Plan-de-Cuques

Article paru le jeudi 27 mai 2021 dans Ventilo n° 447

Arts éphémères #13

Retour à la vie

 

Commissionnée par Isabelle Bourgeois et Martine Robin, la treizième édition des Arts Éphémères investit le parc de Maison Blanche et son parvis avec une thématique originale, qui célèbre le vivant.

    Créée en 2019 sous l’impulsion de la Mairies des 9e et 10e arrondissements de Marseille, la manifestation rassemble un arsenal d’artistes contemporains, de jeunes diplômés et de divers acteurs régionaux, autour d’un projet commun : le rayonnement de l’art contemporain dans la région. La manifestation s’inscrit cette année dans la programmation titanesque du Printemps de l’Art Contemporain. Une petite bulle pour les visiteurs qui voudront flâner en périphérie de la vague artistique déferlant depuis quelques jours sur l’ensemble de la région. Le thème de cette année, « Métazoaire », ouvre d’emblée des mondes. Désignant l’ensemble des organismes pluricellulaires à l’origine du vivant, il nous évoque des immersions, des amas de petites expériences au plus près du vivant et de drôles de rencontres réparties sur notre parcours.   [caption id="attachment_34350" align="aligncenter" width="955"]<em>Promenons-nous dans les bois</em> de Hugo Bel © Damien Boeuf / Ventilo Promenons-nous dans les bois de Hugo Bel © Damien Boeuf / Ventilo[/caption]   Les œuvres présentées sont réalisées in situ ; elles ont été pensées à travers le lieu. Les artistes locaux et internationaux sélectionnés à cette occasion particulière peuvent ainsi étendre la portée de leur regard et enrichir le territoire par l’extension de leur imaginaire à celui-ci. Nous avons été interpellés par les dentelles de plâtres de Hugo Bel qui se font mobilier, quand Madely Schott et Phabrice Petitdemange de VOOGT déploient des fleurs de Dopamine qui diffusent des senteurs (créées par Hélène Bellanger) représentant trois moments de la vie : il suffit d’humer pour voyager dans le temps…   [caption id="attachment_34353" align="aligncenter" width="955"] Fleurs de Dopamine de VOOGT © Damien Boeuf / Ventilo[/caption]   Étonnant également, le MycoTemple de Côme Di Meglio, qui fabrique une structure à l’aide de briques conçues à partir de mycélium (issu de champignons), qu’il cultive sur de la sciure récupérée en scieries. Il obtient un matériau hydrophobe, biosourcé et compostable, le mycélium étant une partie de champignon qui dégrade les végétaux pour former le sol.   [caption id="attachment_34348" align="aligncenter" width="955"] première phase de création de MycoTemple de Côme Di Meglio © Damien Boeuf / Ventilo[/caption]   Les étudiants des Beaux-Arts de Marseille prennent également part depuis plusieurs années au projet des Arts Éphémères, dont l’un des objectifs principaux est de soutenir la création émergente. Ils seront de nouveau mis à l’honneur au Parc de Maison Blanche. Des visites explicatives pourront aussi être assurées par une équipe de médiateurs et sur réservation.  

Elena Salougamian

   

Arts éphémères : du 27/05 au 13/06 à Maison Blanche (150 boulevard Paul Claudel, 9e).

Rens. : https://arts-ephemeres.fr/

Médiations sur réservation (groupes de moins de 10 personnes) : 04 91 26 09 06 / fochin@marseille.fr