Bords de mer

Photos de Françoise Beauguion, Simon Bouillère, Julia Gat, Pierre Girardin et Maude Grübel. Dans le cadre du Grand Arles Express et de l'Olympiade Culturelle

L'exposition Bords de Mer présente le travail de cinq artistes photographes - Françoise Beauguion, Simon Bouillère, Julia Gat, Pierre Girardin, Maude Grübel - qui vivent et résident dans le département des Bouches-du-Rhône.

Proposée de manière exceptionnelle sur un mur de 74 mètres de long, en extérieur et visible par tous, l'exposition questionne notre rapport à un espace maritime commun via des pratiques sportives mais aussi de loisirs, des activités familiales ou amicales, des préoccupations sociétales ou environnementales.

L’exposition est le résultat d’une commande photographique porté par le Centre Photographique Marseille, avec le soutien du Département des Bouches-du-Rhône et de la DRAC PACA, dans la cadre de l'Olympiade culturelle 2024. Les reportages photographiques seront ensuite déposés et archivés aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône.

La commande a fait naître des collaborations entre les artistes photographes et des personnes du territoire pour inclure le public dans le processus de création. Cela a concerné, entre autres, des usagers des bords de mer à Marseille ou à la calanque de Figuerolles à La Ciotat, des pratiquants d’associations sportives handisport à la base Nautique de Corbières ou celle de la Pointe-Rouge, ou encore les fans du club de supporters Maritima Supra, à Martigues.

 

Commissariat d'exposition : Erick Gudimard
Graphisme : François Marcziniak
Production : Archives départementales 

100 rue Peyssonnel
Jusqu'au 17/11. 7j/7, 24h/24 (en extérieur)
Gratuit (plein air)
http://www.centrephotomarseille.fr/
13003 Marseille

Article paru le mercredi 12 juin 2024 dans Ventilo n° 498

Bords de mer

On ne dira jamais assez tout le bien que l’on pense de ces expos urbaines qui offrent aux passants une bouffée d’art et de réflexion… Autour d'un thème qui peut paraître un peu bateau, ce sont des propositions très différentes qui s'étalent sur un très long mur, juste à côté du jardin des Archives départementales. Vous découvrirez par exemple, grâce à Françoise Beauguion, les liens incroyables entre l’alliance franco-russe qui a combattu le nazisme en 1942 et la création de la République Indépendante de Figuerolles. Ou encore, sous le nom Maritima Ultra de Simon Bouillère, l’ambiance de clubs de supporters du FC Martigues. Si Maude Grubel a collaboré avec des pratiquants de handisport, Julia Gat a saisi comme elle sait si bien le faire des portraits familiers et souvent jeunes. Des moments légers de rigolade, un saut, une échappée, une mèche qu’on essore, mais aussi des regards perdus en direction du large, vers cette Méditerranée, Mare Internum, où chacun, selon son histoire, peut se projeter. Tandis que les soleils couchants sur l'horizon — poncif du romantisme ou avenir de la planète ? — sont déclinés par Pierre Girardin, jusqu'à l’embrasement.

Aline Memmi

 

> Jusqu’au 17/11 au 100 rue Peyssonnel (Marseille, 3e)

Rens. : www.centrephotomarseille.fr